"Je ne veux pas changer, parce que je ne sais pas comment changer. Je suis désormais tout à fait habitué à moi-même."

 

Tout le monde peut se tromper, je n'ai pas voulu regarder la vérité en face et faisant volte-face je me retrouve devant les consignes de sécurité et le spectacle de ce qui pourrait m'arriver si.... Oui je cache ma joie ! J'en suis encore à digérer mon vertige d'hier et je n'arrive pas à prendre de la hauteur pour modifier mon point de vue sur cette excursion à première vue peu enthousiasmante !

P1290570P1290571

Bon, faut dire que je ne suis pas n'importe où et mon travail de reporter doit passer avant mes états d'âme, je suis dans le fameux Kitzbühel Hahnenkamm, chaque cabine porte le nom d'un vainqueur de la Streif, nous avons croisé celle de Hansi Hinterseer, l'enfant du pays qui a entamé une deuxième carrière, celle de chanteur, tout aussi réussie !

P1290575P1290581

P1290582P1290591

Enfin déposés tout en douceur, nous prenons possession du lieu afin d'évaluer son potentiel. En attendant qu'ils décident de notre destination finale, je reste à l'abri chez moi. Je ne vous cache pas qu'il fait un peu frisquet, le ciel et la terre se renvoient l'indésirable brouillard, par-ci par-là de cotonneux nuages s'évadent et jouent à saute mouton sur les sapins. La brume s'enfuit à regret d'un petit lac où elle s'était lascivement étendue, faisant de jolies volutes en guise d'adieu. Tout accaparé par ces chorégraphies finement orchestrées, j'ai perdu mes repères et me suis plus ou moins égaré, il m'a fallu mettre pied à terre pour faire une reconnaissance. En apercevant la Bernhardkapelle, j'ai craint qu'ils ne convoite le Pengelstein ! Pour dire vrai, je n'ai pas les moyens de leurs ambitions : monter, grimper, s'élever....Je préfère les raccourcis...sachant qu'on finit toujours à un moment ou à un autre par descendre !

P1290601P1290605

Cette fois, je dois rester vigilant pour ne pas me faire embarquer dans les idées fumeuses de mes vieux ! Mon pote m'appelle, je fais la sourde oreille, le voilà qui amorce un demi tour pour me chercher,courage fuyons !!

P1290606P1290611

Voyez ce que j'veux dire ! c'est pas toujours facile pour moi, ils ont des idées de grandeurs et moi ça me donne le vertige...

P1290635P1290629

Mon pote a regardé avec intérêt quelques photos de Hansi Hinterseer accrochées à un parasol obstinément fermé, puis il s'est rapproché de l'auberge et nous a traduit la carte du Hahnenkamm Stüberl avec moultes explications, l'eau nous est venue à la bouche et l'on a pris possession des lieux. J'ai fait la connaissance d'une autrichienne rigolote nommée Lisi, j'ai beaucoup aimé ses petits plats et elle, ma bouille ! nous avons eu du mal à nous quitter, elle me donnait des ptits noms charmants en riant aux éclats : meine gulasch ! meine kebab ! 

MoyenneP1290634P1290614

j'espère qu'on reviendra une autre fois, je l'ai trouvé très sympa ! Ma vieille, un peu jalouse je crois, a rétorqué : vaut mieux pas, tu finiras dans sa cuisine ! Je m'en fous, j'aime bien sa cuisine !!

P1290638P1290646

P1290585

En reprenant la route, nous avons croisé quelques vaches et l'une d'elles m'a proposé un bretzel qu'elle portait accroché à ses naseaux comme un gros piercing, mon pote n'a pas voulu que je le prenne, pourtant j'avais encore un petit creux ! Les dieux sont avec moi, la brume s'est levée et mes compères ayant trop mangé ont préféré descendre plutôt que monter (cqfd) alors en avant pour un slalom géant sur la Streif !

P1290654P1290643

P1290651P1290655

Pour faire plaisir à mon vieux compagnon, j'ai suivi toutes ses explications au bout de son bâton, 3312 mètres de descente avec des pointes à 140 km/heure, un saut de presque 80 mètres, une pente maximum à 85% enfin bref la descente à ski la plus difficile, dangereuse et spectaculaire au monde, le record : 1 mn 51 s 50 centième !

P1290662P1290663

C'est fantastique ! mais moi je préfère pister des bestioles dont j'imagine le bouquet ! ma vieille un instant stupéfaite, se laisse aussitôt distraire par quelques fleurs et point de vue, comme à son habitude, la voilà repartie le nez au vent, mitraillant à tout va ! Ce qui ne l'a pas empêché de préciser mine de rien, que l'on doit mieux se rendre compte avec la neige ! Elle croit qu'on ne la voit pas venir avec ses gros godillots....

P1290664P1290657P1290656

P1290671

Il nous a fallu un peu plus de deux heures et demie pour en venir à bout ! Une vache nous a refusé le passage nous obligeant à un léger détour. Cette ruminante, de mauvaise foi nous a poursuivi de ses beuglements jusqu'à ce que l'on entre dans le sous-bois hors de sa vue ! C'est curieux, mais cette année nos relations avec ces belles laitières sont un peu plus à fleur de peau !!

P1290679P1290687

La seconde partie de cette journée semble prometteuse, lentement l'air se réchauffe. Le soleil décide enfin de participer à la descente et vient sécher le sol sous nos pas. Quelques perles d'eau nichées dans les herbes se font parure scintillante pour les fleurs. La vapeur d'eau s'en va entrelaçant mes pattes, sans pouvoir me ralentir, mais cette chaude humidité apporte avec intensité des effluves qui m'enchantent !

P1290688P1290670P1290668P1290694

Nous voici arrivés...sur nos pattes et entiers ! Je peux enfin souffler et me rouler de contentement dans l'herbe, je ne veux même pas entendre et encore moins comprendre ce que ma vieille montre du doigt...ça gâcherait mon plaisir ! Demain sera un autre jour....

P1290692P1290691

 

"Que désirer? que craindre? chaque journée offre tant de chances."