"Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions"

 

Petit crapaud, me dit-elle, viens ! on sort. j'attendais que ça : c'est l'heure de ma promenade celle où je vaque à d'indispensables occupations journalières auxquelles je ne puis déroger. C'est aussi le moment où ma maîtresse soliloque en mon aimable compagnie (je comprends pourquoi mon ami et complice préfère attendre en toute quiétude notre retour). J'essaie par un regard appuyé de temps à autre de lui montrer l'attention que je porte à ses obscurs propos. Ce jour là il était question "du vent qui vient des tombes et qui moissonnent aussi les vivants" !? chacun ses problèmes ... La nature la rend prolixe, elle griffonne et marmonne tout au long de la balade, et moi je fais ce que je veux !!

002

071

179089087

 

 

 

Depuis plusieurs jours un petit bruit ressemblant à des milliers de mandibules qui grignotent le bois, me captive. Il s'intensifie jour après jour. J'ai décidé de mettre fin à cette énigme. En arrêt, je hume, je flaire nez au sol et au vent alternativement. C'est un merle moqueur qui me met sur la voie...Je lève la tête, de vieilles feuilles racornies se recroquevillent, elles resserrent les rangs, grelottantes. Au moment où le soleil apporte enfin un réconfort bienvenu, elles lâchent prise et rendent l'âme. Pauvres petites dentelles rousses et bistres tournoyant et froufroutant dans le vide. Adieu ! monde cruel ! D'un autre côté, c'est beaucoup de bruit pour rien, la roue tourne alors à L'hiver prochain, les rouquines, j'vais pas non plus faire une figure d'enterrement toute la journée !!

061058

068

 

Sous mes pas le petit tapis mordoré devient évanescent, reste encore dans l'air que le vent porte à ma truffe, une odeur subtile d'ifs, de cendres...de feuilles mortes ! en même temps cette poussière au fond de ma gorge me fait penser aux flocons d'avoine, aux petits gâteaux Thé ...STOP ! surtout ne pas "penser bouffe" j'tiendrais pas jusqu'à ce soir.

Je retrouve ma patronne, fier d'avoir résolu ce mystère, elle me caresse dans le sens du poil et me dis : " tu as vu Charly, les jolies feuilles et fleurs qui se montrent un peu partout, c'est le renouveau, place aux jeunes ! l'hiver est mort, vive le printemps..."

C'était ça le secret ! je me suis trompé, ce sont les jeunes pousses saillantes, arrogantes qui ont envoyé valser leurs chancelantes et rougissantes aînées, oh ! que c'est petit !  oh ! comme c'est mesquin !! soudain j'entrevois d'inquiétants scénarios-catastrophe. Serait t'y possible que ce soit contagieux pour les animaux ? ou pire encore, pour mes vieux compagnons ? balivernes ! mais restons vigilants je vais assurer mes arrières, faut pas pousser pépère dans les orties.

022014

001

 

037035

 

 

"Parfois, le plus gros problème dans une question, c'est la réponse"