"Les animaux sont des amis tellement agréables, ils ne posent jamais de questions ils ne font aucune critique"

 

Pendant plus de trente ans, j'ai évité les chiens comme la peste : il me faisait une peur bleue ! puis grâce à mon mari, qui m'a "raconté" les chiens tant et si bien, j'ai accepté de les rencontrer, une seule condition eux ou moi derrière des grilles ! ni une ni deux, direction la SPA.

C'est ainsi que nous avons fait la connaissance d'une petite chienne snobée par les visiteurs qui la trouvaient laide, elle végétait depuis quelque temps déjà, recroquevillée au fond de sa cage, d'aprés ses cicatrices on pouvait imaginer des maltraitances, dont seuls les humains sont capables. C'est ainsi qu'elle devint la "miss SPA" du refuge.

zazala miss

Pendant quelques jours, nous nous sommes observées, aussi inquiètes et paumées l'une que l'autre, d'autant plus que depuis 2 jours je ne sais pourquoi, elle refusait de manger, je me faisais un sang d'encre ! mais grâce à un coup de fil, facteur déclenchant, un réflexe pavlovien en quelque sorte, elle se précipita vers sa gamelle. Depuis ce jour, nous avons donc pris l'habitude de lui "téléphoner" chaque jour pour l'heure du repas, lorsqu'elle s'est enfin sentie en sécurité, nous n'avons plus eu besoin de ce subterfuge et au fil du temps elle était devenue gourmande, avec une grande passion pour la fondue savoyarde, et pour la croûte des tartes aux fruits ! et c'est ainsi que nous nous sommes apprivoisées.

Peu de temps après son arrivée, nous avons trouvé un petit chaton à peine, ou tout juste sevré, j'étais inquiète de la réaction de Zaza, j'ai posé le chaton chancelant au sol, zaza le pousse à droite d'un coup de patte puis à gauche, ouvre sa gueule et lui agrippe le cou, je suis horrifiée sur le point d'intervenir mais elle l'emmène jusqu'à son panier et le chaton d'enfouir sa tête contre zaza impassible...on entend juste un bruit de succion impatient ! et c'est ainsi que zaza devint maman de nounouche.

zaza et son fils nounoucheB27B29

Quand tout ce petit monde a pris ses marques, nous sommes allés chercher un "gardien" pour la maison, un beau gros chien noir nommé E'boy est venu se joindre à nous et c'est ainsi que zaza devint coach d'un briard !

Zaza premier maillon d'une chaine qui ne s'est pas rompue, au fil du temps chacun nous a offert une part de bonheur, e'boy, musette, noisette, rasko...et charly mon ami ! J'espère que nous n'avons pas démérité.

"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"