"Pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter"

Et c'est pourquoi j'ai pris le départ avec mes deux compagnons puisque de nous trois, le meilleur conteur c'est moi! Mes chers amis soyez rassurés, vous qui m'avez soutenu et remonté le moral alors que je craignais de me retrouver en colonie de vacances. Je vous remercie de vos douces attentions, comme promis, étant du voyage, je vais vous faire des reportages au plus prés de mes aventures tyroliennes dont voici le premier volet !

Après un voyage ronronnant de plus de six heures, nous avons pris nos quartiers à Sankt Johann in tyrol. La jolie pension nommée Noëlla m'a de suite enthousiasmé, j'y ai pris mes marques sans soucis. Le lendemain, frais et dispos, nous avons décidé de faire une première étape découverte pour nous habituer au changement d' altitude cela me semble plus prudent pour mes compagnons qui commencent à se faire vieux ! Le top départ est donné, nous partons à l'assaut de la montagne au pied de laquelle Noëlla s'est adossée.

P1280962P1280965

Le chemin escarpé sous les bois nous ouvre la voie, je quitte mes deux autres petits vieux qui ont élu domicile non loin de là. J'ai décidé de venir les saluer à chacune de mes sorties pipi ! Nous avons péniblement crapahuté, ce démarrage foudroyant, mal évalué au départ nous a laissé haletant au bout d'une bonne heure! Pendant que mes compagnons reprenaient leur souffle, je suis parti en éclaireur ce qui m'a valu mon premier soufflon pour abandon de poste ! Ils m'ont bien vite pardonné de les avoir perdu de vue quelques instants lorsqu'ils ont débouché enfin sur "du plat"

P1280974P1280976

Le contentement fût de courte durée, le temps de lire quelques panneaux indicatifs, nous prenons finalement l'option...."pentue" evidemment il ne pouvait en être autrement ! A la queue leu leu, nous progressons lentement sous les yeux de quelques brunes et blondes ruminantes, blasées. Je reste toutefois aux aguets, parce que ces dames sont quelquefois suceptibles et peuvent devenir de vraies peaux de vache !!

P1280977P1280978

Sans voix, le souffle coupé on atteint le Schlossbergsee, assis sur mon cul je contemple bouche bée le Wilder Kaiser, le nez dans un tapis jaune d'or odorant, véritable appel à l'aventurier que je suis.

P1280986P1280988

Pas question de bailler aux corneilles, on a encore du pain sur la planche. Le long du chemin ensoleillé, parmi les herbes et fleurs de prairie, se pavanent des lupins à l'état sauvage, du rose au violet les couleurs s'intensifient puis pastellent dans la même gamme. Cette symphonie bucolique nous emmène en douceur vers le Bergsee, destination que je croyais finale ! Ce charmant petit lac est agrémenté de bancs, j'envisage déjà un pique-nique, tout en regardant le téléphérique s'en aller vers le Harschbichl point culminant sous une plus haute protection, celle du Kitzbüheler Horn.

P1280996P1280990

Ce lac est habité par d'étranges bulles transparentes géantes qui flottent seules au gré du vent, on pourrait y mettre un humain dedans, étrange idée de marcher sur l'eau !! Un peu plus loin des ponts suspendus, des cordes, jalonnent la forêt environnantes et s'y accrochent : c'est le Hornpark, j'en ai le vertige rien qu'à regarder tout ça... Mes vieux décident de trouver un coin plus paisible et j'approuve en prenant les devants.

P1280998

Nous avons trouvé un abri pour nous restaurer, juste en bordure de forêt. Une biche venue se désaltérer au ruisseau blotti dans les bois s'est enfuie à notre approche ! Les sapins disposés en arc de cercle offrent un ombrage bienvenu, notre banc y a trouvé sa place pour nous accueillir. On a repris des forces, contemplant cette vue à couper le souffle mais pas l'appétit, puis repus, chacun a somnolé, bercé par le silence.

P1290022P1290029

Au moment du départ, petit flottement : le sommet pour ma vieille ou les pâturages pour mon pote, je les sens un peu mou du genou ! moi j'ai opté pour ma studette et l'on a repris la route tranquillement jusqu'au gasthof Müllneralm, le hundeparadies : une pension pour maîtres et chiens, constamment ensemble y compris pour les repas....

P1290033P1290039

Les abeilles et autres animaux bénéficient d'hébergement grand format de qualité dans ce petit coin de paradis, je vais m'y plaire. Reste une inconnue : la météo, pourvu qu'il ne fasse pas trop chaud. Ici Charly l'autrichien en direct du Tyrol, je vous dis à bientôt pour un prochain épisode et vous souhaite une aussi bonne journée que la mienne !

P1290046P1290047

P1290053P1290056

P1290058P1290060

"La soirée n'est jamais plus belle pour moi que quand je suis content de ma matinée."