02 septembre 2018

"Quand je pense à tout ce que Dieu a fait : à commencer par moi ..."

  "Après de longues et vaines recherches, j'ai renoncé à trouver la justification de la haute estime que je me porte." Le soleil a failli m'avoir, jour après jour il m'a fait courber l'échine sous son ardente affection. Je me sentais comme un phoque, échoué loin de sa banquise et ma couche de graisse fondait à vue d'oeil ... Lueur d'espoir aujourd'hui, l'automne veut prendre le pouvoir, mon pote et votre serviteur lui ont prêté serment d'allégeance, illico. Mon maître semble convaincu de pouvoir passer l'hiver bien plus... [Lire la suite]

01 novembre 2016

"Tout compte fait quel bonheur d'être heureux !"

"Comme rien n'est plus précieux que le temps, il n'y a pas de plus grande générosité qu'à le perdre sans compter."   Alors que je dormais si bien, le temps de digérer mon petit déjeuner, ma vieille m'a réveillé sans ménagement. Je suis allé ronchonnant et d'un démarche claudicante vers le plus proche de mes paniers, pour reprendre le cours de ma rêverie. La patronne déambule tout en récapitulant à voix haute une sorte d'inventaire, dans quel but ? mystère ! J'appelle ça : brasser de l'air. Tout ce chambardement m'oblige à ne... [Lire la suite]
08 octobre 2016

"Je n'ai qu'une qualité : je suis modeste et je m'en vante !"

  "Aujourd'hui je me suis levé de bonheur"   La persévérance est une qualité. L'obstination peut être un défaut : celui de ma maîtresse qui persiste et signe. Elle nous réserve une nouvelle balade, encore un territoire vierge à fouler. Je trouve cette deuxième tentative tout à son honneur mais je qualifierais son acharnement de kamikaze. Je suis un être simple et pragmatique et pour ma part, j'aurais proposé plusieurs anciennes balades avec variantes à redécouvrir. Ce travail d'équipe m'aurait dédouané de toutes... [Lire la suite]
30 août 2016

"Il est où le bonheur, il est où ? il est là le bonheur, il est là !"

"Eldoradin : qui n'accepte de partager avec personne son petit coin de paradis." Mais pour vous mes amis, je fais une exception ! Ce matin direction le kitzbüheler Horn par l'Alpenhausstrasse ça ne se prononce pas, ça se déguste. Il fait frais et le regard bovin un peu incrédule des petites grises des Alpes me confirme que nous sommes les seuls à entrer sur leur territoire dés potron-minet. Des pourparlers sont à l'ordre du jour et concernent notre balade. Ce marchandage a lieu dans la voiture et nul doute qu'ils trouveront un accord... [Lire la suite]
12 décembre 2015

Mon dieu que votre volonté soit fête !

"Il semblerait qu'on garde quelque chose du bonheur qu'on donne." Grâce à vous, j'ai franchi la barre des 10 000 visiteurs sur mon blog. Comme vous êtes trop nombreux je ne peux énumérer les prénoms ou pseudos de tous ceux qui m'ont tenu compagnie depuis le 1 Juillet 2012. De tous les coins de France et des quatre coins du monde vous m'avez accompagné dans mes balades et supporté mes quelques défauts...Certains n'ont fait que passer, d'autres cherchaient un Charly sur deux pattes ! De lointains voyageurs se sont lassés d'une... [Lire la suite]
Posté par kasekuche à 14:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 novembre 2015

"Le souvenir a besoin de mélancolie pour avoir tout son parfum"

« En somme, les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on en est revenu !... » Peut-être ! mais je n'avais en tête que le partage de douceurs. Je suis revenu depuis bien longtemps et de mon petit panier douillet où vous me voyez si bien installé, j'ai revécu, semaine après semaine, mes vacances de Juin ! Je les ai retouchées en donnant ma version des faits, la seule, la vraie ! Soyez assurés que je n'ai rien enjolivé, si vous êtes tentés de suivre mes traces, vous verrez que c'est encore plus beau en réalité. Ces... [Lire la suite]

03 octobre 2015

" Il n'est point de bonheur sans nuage "

"Tout le bonheur est dans l’inattendu..." Ce matin, je fais l'état des lieux en m'étirant de tout mon long, pattes de d'vant tendues, dos cambré, le cul qui remonte, la queue en point d'interrogation, je baille à me décrocher la mâchoire et exhale avec délectation mon haleine de chacal. Somme toute le bilan est positif malgré les dures épreuves traversés hier.  Mes vieux s'affairent en traînant des pieds, je me recroqueville prés du poêle pour profiter de son halo de chaleur moribonde en attendant le petit déjeuner. Les odeurs... [Lire la suite]
15 août 2015

"J'aime mieux une erreur qui fait mon bonheur qu'une évidence qui me désespère."

"Je ne veux pas changer, parce que je ne sais pas comment changer. Je suis désormais tout à fait habitué à moi-même."   Tout le monde peut se tromper, je n'ai pas voulu regarder la vérité en face et faisant volte-face je me retrouve devant les consignes de sécurité et le spectacle de ce qui pourrait m'arriver si.... Oui je cache ma joie ! J'en suis encore à digérer mon vertige d'hier et je n'arrive pas à prendre de la hauteur pour modifier mon point de vue sur cette excursion à première vue peu enthousiasmante ! Bon, faut... [Lire la suite]
19 juillet 2015

"Le bonheur est parfois une bénédiction, mais le plus souvent, c'est une conquête."

  "J'ai toujours dit ce que je pensais... là par exemple je pense à rien, je le dis." Cela ne signifie pas pour autant que je n'ai rien à dire. J'ai dormi au pied du lit de mes maîtres, comme il se doit. J'ai ouvert un oeil une ou deux fois dans la nuit, un instant réveillé par de puissants ronflements sans pouvoir en identifier l'auteur ! Ce matin, nous avons pris la route privée alpenhaustrasse et versé notre obole au maustelle (péage). C'est bien plus agréable que le téléphérique trop pressé d'arriver, j'ai le temps de... [Lire la suite]
23 novembre 2014

"Que sont nos sentiments ? des nouvelles qui nous parlent de nous-mêmes"

"Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-même" Pendant une semaine, j'ai soigneusement évité de fréquenter mes congénères français, me donnant ainsi toutes les chances d'une immersion parfaitement réussie en pays autrichien ! ce fut fait avec une facilité déconcertante et un vrai bonheur. C'est alors que mes deux vieux m'ont fait une terrible révélation : "On partira pas trop tard pour éviter les bouchons à Ulm, Charly ! on rentre chez nous !" Je les fixe de mon oeil noir : "vous voulez m'expatrier ! pas... [Lire la suite]