"La vue, le toucher, l'ouïe, l'odorat, le goût... Ne font qu'un seul et unique sens... Le plaisir !"

"Le monde ne suffit pas" certains le disent ... J'ai le bonheur d'avoir découvert le paradis et plus encore d'en profiter sans avoir à rendre mon dernier souffle !! Tous les ans, je prends un bain de jouvence dans cet Eden. Depuis maintenant 14 ans, je n'ai pas d'autres horizons que le Tirol...Je profite du fait que Charly se repose (C'est bien connu, les vacances ça fatigue !) pour faire cette aparté. Il vous contera trés bientôt ses nouvelles aventures, pour l'instant, il gère son "moody blues" comme a chaque retour... Dans ce beau pays où nos cinq sens sont en éveil et toujours comblés, il est bien difficile de faire un choix. Je vous propose de découvrir celui que nous avons fait et qui est d'une grande importance : où déposer nos valises et nos soucis!! C'est à Sankt Johann in Tirol, niché entre le majestueux Wilder kaiser et le Kitzbüheler Horn, que se trouve notre jolie pension Noëlla, havre de paix où l'on vient se ressourcer chaque année.

PILLERSEE (16)st johann2

 

stjohann3POINTENOF (33)

P1400566POINTENOF (16)

TI (17)TI (51)

Tous les ans, nous débarquons comme prévu, dans les mêmes chambres que nous réservons à chaque fin de séjour. C'est un peu comme chausser ses pantoufles à peine arrivé chez soi ! Nous retrouvons avec plaisir les maîtres des lieux : Andréa et Roeland qui jour après jour, du soir au matin, nous accueillent avec le sourire. Charly y est le bienvenu, sauf bien sûr à la salle à manger, tout comme Sammy, son copain Caniche, gardien de cette maison.

Noëlla1terrasse 2017salle à mangerP1410519

sammy1

La cuisine est délicieuse et variée et nos hôtes sont aux petits soins pour nous. Tous les jours, de suite aprés le petit déjeuner, nous partons en randonnée. Si besoin est, Roeland nous apporte quelques compléments d'informations ou des suggestions de balades, lorsqu'il est disponible. Bref, tout se déroule à la perfection. Rien ne vient troubler ce séjour idyllique. Tout est là, immuable, les panoramas grandioses, les alpages d'un vert si particulier que surplombent encore les cimes enneigées. La lumière, quelque soit son intensité, glisse et enveloppe d'une façon particulière les calvaires et les clochers ronds et colorés des églises. Elle nous guide vers des bancs qui se languissent de nous. Dans ce décor naturel d'une beauté à couper le souffle, on goûte au silence assourdissant, béat et contemplatif. Le vent gentiment nous pousse à reprendre la balade, capte pour notre plaisir, quelques notes de musique tyrolienne, un chant, un rire et des effluves de vanille, de crème ou de pommes de terre roties qui nous font frissonner d'envie. Tout est traditionnel ; la cuisine, les costumes, les maisons, le mobilier...Puis, plus loin encore, des fermes isolées, s'accrochent à flanc de montagne. Les chevaux sauvages y caracolent et de belles vaches nous regardent passer, vautrées sur des prairies aux fleurs multicolores...

P1410626P1400941

 

P1400956MoyenneP1420878P1410329

 

TI (1093)P1340546

P1400937P1410205

 

 

TI (1432)TI (1340)

P1400542

Et soudain, dans l'euphorie du moment, un petit grain de sable vient enrayer la meilleure des mécaniques et voilà, fini le bonheur tranquille, les envolées lyriques ! Lors d'une de nos balades, Charly qui s'était installé sous un banc à l'ombre, pendant une petite pause, s'est mis à renâcler, s'étrangler, impossible de trouver une solution à cette situation qui devenait préoccupante. Jusqu'à notre retour à la pension, nous avons espéré que ça passe, même si, fort heureusement, il avait quelques périodes d'accalmie. Nous avons attendu de lui donner son dernier repas pour prendre une décision. Et c'est vers Andréa et Roeland que nous nous sommes tournés tout naturellement pour leur faire part de notre désarroi et notre inquiétude. Déjà, le doux parfum des vacances devenait éphèmère... Nos hôtes ont pris contact avec leur vétérinaire qui a déclaré, à notre grande surprise, être disponible vers 21h30 ! Notre Charly a eu la visite à domicile (Hé oui !!) du Dr. Lucia Miklosova, une charmante jeune femme, accompagnée de Roeland qui a gentiment fait le lien, en traduisant cette consultation. Je précise qu'en plus de l'heure tardive, c'était un jour férié !! Deux piqûres et un diagnostic plus tard, nous pouvions à nouveau "respirer". Il suffisait dés le lendemain de nous rendre à la clinique de Kitzbühel pour d'autres examens si son état n'évoluait pas vers un mieux. Aprés une nuit réconfortante, nous étions frais et dispos le lendemain pour une nouvelle randonnée, Charly en tête !!

P1400173P1400174

 

dr Lucia -Véto CharlyP1420577

Deux jours plus tard, j'ai volé la vedette à Charly ! Un petit souci de santé persistant, que je n'ai pu résoudre avec ma petite trousse à pharmacie, m'a obligé à déranger Roeland à nouveau, à mon grand embarras. J'ai quitté la pension Noëlla sitôt  avoir pris mon petit déjeuner, munie d'un plan avec l'adresse de leur docteur (ou la possibilité de demander au centre de tourisme la liste des autres médecins de Saint Johann) ainsi que la localisation d'un parking gratuit au plus prés. Le Docteur Haas et deux assistantes médicales m'ont reçu avec patience et amabilité. Les analyses de sang etc ont eu lieu sur place, à mon grand étonnement et mon soulagement! Une heure plus tard, j'étais devant la pharmacie avec mon ordonnance (en tenant compte du délai dans la salle d'attente). Ma carte européenne d'assurance maladie a été mon seul sésame ! Je n'avais plus qu'à me soigner et m'hydrater correctement : un peu plus d'eau que de Radler !! Dehors, mes compères m'attendaient plein d'espérance et nous avons pu profiter agréablement de la journée entière à randonner sans souci. 

P1410059P1430908

 

P1400152ALB FLEURS (64)

 

Bien souvent, je me demande où les tyroliens passent leurs vacances... Peut-être en Autriche !!

 

"Le pays du "Kein problem" ne m'en pose qu'un seul : celui de ne plus vouloir rentrer chez moi !"

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer