"C'est une chose de penser que l'on est sur le bon chemin, une autre de croire que ce chemin est le seul."

 

Ma vieille et moi avons cogité au clair de lune : demain quel chemin allons nous prendre ? choix cornélien, à l'heure du coucher aucune décision n'était encore prise !

P1290229P1290248P1290237

Ce matin, sans avoir de but précis, nous avons traversé notre village en voiture, la pluie et le soleil se livraient une bataille à l'issue incertaine. Pendant un arrêt imprévu, nous avons enfin décidé du lieu de notre troisième étape, priant le ciel pour qu'il nous soit propice, la procession religieuse qui s'éloignait doucement semblait un signe de bon augure !

P1290253P1290256

Nous passons devant Going, Ellmau puis enfin Scheffau notre destination finale. Ces trois villages, indissociables du Kaisergebirge, rivalisent à proposer des balades toutes aussi charmantes les unes que les autres, via de nombreux téléphériques. Je me suis retrouvé vite fait bien fait installé dans la cabine de l'un d'entre eux, sans pouvoir regarder derrière moi, ce qui m'a permis de voyager tranquille !! Nous sommes montés au Brandstadl et avons marché sous un ciel couvert.

P1290288

P1290275P1290273

Le bel endroit pour pique-niquer, mis à disposition de tous, n'a pas trouvé preneur. Il était pourtant ombragé, plutôt deux fois qu'une ! avec barbecue et fauteuil relaxant en bois. La balade panoramique s'est faite en douceur, à la fraîche, temps idéal pour un teckel et je n'ai pas boudé mon plaisir !

P1290262P1290272

P1290283P1290264

P1290266P1290290

Nous avons quitté le panoramaweg, en traversant un petit bois avec des cabanes suspendues dans les branches, des balançoires et jeux de toutes sortes, qui ont fait retomber en enfance mes deux compères.

P1290300

P1290306P1290311P1290313P1290350

Je craignais que le petit coup de folie de mes vieux leur fasse perdre complètement la tête au point d'oublier leur devoir envers moi. Quelquefois j'ai l'impression d'être seul à entendre l'horloge que je trimbale dans mon estomac, ça fait pourtant une bonne demi-heure que son tic tac s'accélère...La providence avec qui j'ai des accointances a finalement mis sur ma route un charmant chalet le Tanzbodenalm. Le vent s'est mis à souffler et ma vieille a dû remiser ses guiboles qui restent désespérément blanches !! Bien abrités sur la terrasse, nous avons dégusté : un Kaiserschmarren pour elle, un Groest'l pour lui et pour moi : les deux... plus le petit pot bleu de crème !!  

P1290317

 

P1290316P1290321

P1290328P1290343

Aprés avoir marché jusqu'au petit lac pour satisfaire la vieille nous avons gentiment regagné le Brandstadl pour y entamer notre descente en téléphérique.

P1290345P1290347P1290338

Tout en discutant sur la beauté des eaux de montagne, la patronne sournoisement, nous fait l'article sur le plus beau et le plus propre des lacs du Tirol non loin de là, il suffit de traverser la route...moi qui pensait rentrer faire une sieste, je me suis retrouvé à faire le tour du Hintersteiner see, juste en face...

P1290366P1290352P1290353P1290363

Puisque l'on ne m'a pas demandé mon avis, j'ai bien fait comprendre que mon infirmité et mon grand âge exigeaient un passe droit, ils en ont convenu et j'ai pu à loisir dormir tout mon saoul dans ma studette ! 

P1290368P1290381

 

P1290376P1290387


"Il vaut mieux diminuer ce qui nous nuit, qu'augmenter ce qui nous est avantageux."