"Le monde est plein de mystères et il n'est pas nécessaire que nous les percions tous"

 

En ce moment dans ma maison, règne une frénésie entrecoupée de léthargie tout aussi soudaine. Je ne sais plus à quel saint me vouer. Mon pote s'est mis en tête de refaire notre intérieur me semble t-il... J' ai craint un instant qu'il soit question de déménager ou de bricoler, quoiqu'il en soit aucune de ces options ne recevront mon approbation : j'ai déjà donné !

Toutefois je l'ai observé mine de rien, les yeux mis clos, presqu'à travers mes paupières comme un matou. Puis j'ai trié, classé recherché des infos dans ma petite tête et mes nombreuses cases : "se souvenir"- "à oublier" " pas compris" "à refuser" etc... à force de réflexion, je me suis endormi et à mon réveil, je me suis senti content d'être chez moi peinard. Tout était inchangé mais pourtant différent, juste un peu plus de rouge, d'or, de lumières douces. Un parfum épicé, entêtant s'est échappé de la cuisine où j'ai trouvé porte close : je suis déclaré "persona non grata"  ! Qu'est ce que ça cache ?

047049

 

050

Vous avez noté comme moi l'absence de sapin ! Je fais une sorte d'intolérance uniquement quand ils sont chez moi ! J'en côtoie suffisamment toute l'année au dehors. J'aurais pu, par inadvertance lever la patte sur le pied du résineux qui porte ostensiblement voir outrageusement ses boules (il en a de la chance lui !) C'est pourquoi mon pote a mis tout son talent créatif pour décorer la maison à mon goût !

T001 (24)X001 (3)

 

065W001 (6)

 

W001 (7)

Le lendemain nous sommes sortis prendre l'air. Tout au long de ma promenade, j'ai cherché au fin fond de ma mémoire évanescente ce que la journée d'hier me rappelait. Impossible de mettre un nom dessus, pas de soutien de la part de mon pote le taiseux ! J'étais agacé, de plus, j'espérais tant sniffer de la poudreuse, me vautrer dans la neige et m'en mettre jusqu'aux sourcils pour changer un peu de l'alternance pluie et brouillard. Le monde ne tourne plus rond, ça me fout en boule. C'est un brin de soleil qui s'est imposé, alors qu'un peu partout, le petit monde frileux était en phase d'hibernation. Étrange journée ! ma vieille troublait le silence de son monologue sur les gâteaux. Je les ai suivi de prés en me faufilant au milieu d'eux. J'vous jure quelquefois ils ont des problèmes existentiels qui me laissent perplexes ! il était question de gâteaux grands ou petits, enfin je crois ! la seule chose à savoir c'est quand et où on les mange ? la taille on s'en fout !

020026

 

Yoshi m'est apparu au détour du chemin, un ptit jeune exubérant que je rencontre souvent pendant mes virées. Ce teckel n'a qu'un an et demi (pas encore sec derrière les oreilles si vous voyez ce que je veux dire !) Mon vieux ! dit-il (dans quel monde on vit, y'a plus de respect !) ne va pas plus loin, un gros bourdon a survolé le secteur la veille et a vaporisé le sol d'une poudre blanche !  Il débloque le jeunot ! Ceci dit, j'étais sûr que l'on aurait de la neige, elle ne doit plus être très loin ! Je me sens plus euphorique et avance à grands pas et...sacrebleu, le blanc-bec avait raison... je me suis retrouvé avec des cheveux blancs dans un paysage affadi et aprés une petite heure de balade poussiéreuse, c'est l'apothéose... en haut de la côte, sur un bout de prairie, pose fièrement le responsable de ce méfait : un gros bourdon !

W001 (9)W001 (10)

 

W001 (27)

Nous avons quitté le terrain revêtu d'une fine pellicule blanchâtre de poussière calcaire. Au loin, j'aperçois une tourelle arc en ciel, dépassant la cime des arbres. En se rapprochant de la clairière, on découvre qu'il s'agit d'un mirador, qui du haut de ces vingt mètres, toise ma chef : un défi de plus à sa peur du vide !

 W001 (20)W001 (15)

Elle a dû renoncer, presque sur le point d'accéder à la terrasse, trop de vent parait-il ! nous n'étions pas dupe, malgré ses affirmations d'y revenir quand il y aura moins de brume ! et quoi encore ? J'ai toujours trouvé que ma maîtresse avait trop d'imagination...

W001 (17)W001 (43)

Après toutes ces contrariétés, ces lots de surprises, il était plus que temps de reprendre des forces ! Vous connaissez ma compétence dans ce domaine, dans la foulée, hop ! voilà le travail : un coin sympa et confortable, il suffisait de demander...à table !!

W001 (32)W001 (42)

 

W001 (34)W001 (39)W001 (37) - Copie

Ne croyez pas que j'avais renoncé à chercher ce qui me turlupinait depuis hier, j'avais toujours à l'esprit cette impression de déjà vu et ce n'est pas cette étrange balade qui fera diversion ! Le retour s'est fait sans accroc, mes vieux ont fait une petite halte sur le retour, pour prendre quelques provisions, je ne peux que les féliciter d'y avoir pensé. Une fois chez nous, après le traditionnel décrassage, j'ai suivi le sac à provisions, ce qui m'a permis d'accéder à la cuisine, rien de notable dans le panier. L'odeur d'orange, de miel et d'épices est toujours fortement présente, sur le plan de travail trônent quatre beaux pain d'épices...en cours d'empaquetage !! Où s'en vont-ils ? mon pote et moi contemplons avec le même effarement et désarroi l'injustice qui nous est faite... mes yeux s'embuent, l'eau me vient à la bouche, ainsi qu'un flot de souvenirs !

 

Z004 (11)053

 

CH (82)CH (33)003 (2)

 

 

Dans mon panier, puisque je suis dans le renoncement, je me prends à rêver à d'autres gourmandises : tranches de miel, d'autres spectacles, des milliers de cristaux blancs tombant du ciel : la neige enfin ! et d'autres jolis moments : Noël ! c'est Noël ! c'est Noël qui s'annonce. J'ai enfin trouvé le mot de la fin à cet imbroglio et le sommeil dont j'ai tant besoin.

 

 

 

 

 

"La seule chose qui me console c'est d'avoir tant de chagrin"