"L'imagination trouve plus de réalité à ce qui se cache, qu'à ce qui se montre"

 

En voiture ! à peine quelques kilomètres parcourus, et mon chauffeur s'arrête sans aucune explication et nous abandonne. Je suis inquiet et guette avec avidité son retour, car depuis ce matin je me sens noué sans en comprendre la raison ! une sorte d'appréhension me tenaille et ne me quitte plus. Ca y est, il revient ! quel soulagement. Calmé par le ronron du moteur, je me fais la promesse de ne pas perdre de vue mes compagnons pendant cette balade, de ne pas céder à la tentation, devant les doux appâts de dame nature : du coup je suis plus confiant et rassuré... 

 

139066073

Je suis prêt, go go go ! marchons d'un bon pas. Le rythme est pris, nous snobons ici et là quelques bancs accueillants. J'ai l'impression de perdre du terrain, déjà près de deux heures que mes pattes fusionnent avec la terre. Quel beau point de vue ! on ne s'en lasse pas, ça vous donne l'impression de tout maîtriser quand on prend de la hauteur... et puis ce château au loin me rappelle un pique nique festif : salade de riz avec beaucoup d'olives et de thon. J'ai les crocs, nom d'un chien ! où est mon porteur, mon sac à dos, ma gamelle? ils m'ont semé ou alors je les ai égaré ! peu importe ne sombrons pas dans la dialectique. Résumons nous : premièrement, ne pas s'affoler ! deuxièmement : battre la campagne...

 

060026

Je perds espoir, mes craintes se réveillent. Il ne me reste plus qu'à prier le bon dieu ! j'ai plus ma tête, je tourne, je vire, je n'arrive même pas à les suivre à la trace tant mon trouble est grand. Attendez ! attendez une seconde !! elle arrive, je la vois, je l'entends la ptite lueur au fond d'ma tête, la grande idée lumineuse : je les ai paumé ok ! mais la réciproque est vrai, donc cqfd, ils sont aussi à ma recherche. Laissons leur faire le job, je n'ai plus qu'à tendre l'oreille et le problème sera résolu ! qu'est ce que je disais ! lyyyyyyyyyy, iiiii...

013027008

vite, vite ils ne sont plus très loin, j'ai eu un mal de chien à leur mettre la main dessus. Un court moment je les ai soupçonné de se planquer exprès mais les émotions et la faim ont eu raison de mes interrogations. Puis contemplant une gourmande aux yeux plus grands que le ventre cachée dans la corolle d'une rose blanche, je me suis dit qu'il était temps de se mettre à table. Enfin repu, je m'apprêtais à faire une sieste bien méritée, quand mes vieux se sont mis à remballer vite fait bien fait !

 029 (2)093030

 Trop, c'est trop ! je m'en vais leur garder un chien de ma chiennne, l'heure est aux représailles...

042044046047044

Je me suis d'abord caché : peine perdue mes vieux s'en foutent. Toujours plus haut, toujours plus fort ! c'est décidé : la grève !! y z'en ont rien à cirer. Alors là comme dit mon copain José, on ne sais pas où on va ! mais on y va tout droit...

Du coup, j'avais pas d'autres alternatives que de reprendre la route mais comme lanterne rouge histoire de leur signifier ma désapprobation et surtout qu'ils s'imaginent pas avoir gagné cette partie de cache-cache.

 

017023019033

puis en levant le nez, j'ai vu cette longue route, raide et pentue et ma petite vieille qui peinait, pas même au tiers du parcours. Mon sang n'a fait qu'un tour, sacrebleu ! je me devais de la soutenir et puis c'est important que le héros figure aussi sur la photo, pas vrai ! la fin du calvaire est proche, je le sens j'ai le flair pour ça !

 

035039

Vous avez vu ? non mais vous avez vu ? ce manque de considération, me prendre au collet comme un lapin ! On aura tout vu, tout subi ! D'un autre côté et ça reste entre nous, c'est pas plus mal pour mon dos, d'autant que (je me dois d'être sincère avec mon public) j'ai pris un peu d'embonpoint. J'espère que ça ne se remarque pas trop, chut ! on nous écoute. Je ne voudrais pas que ces révélations ennuyeuses, me privent d'une halte rafraîchissante et sucrée en terrasse !!

 

061141

Vous voyez, comme je vous le disais au début de mon histoire, l'exercice, y qu'ça de vrai. On évacue le stress, les contrariétés, la mauvaise humeur et... regardez moi ce couillon sur son perchoir ! il se fout de moi lui aussi, mais quand on a un toiletteur aussi nul, on file se cacher. Zut ! j'ai perdu le fil. Ha ! oui c'est chouette l'exercice, ça apaise !!!

 

"Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe"