"Ce n'est pas en tournant le dos aux choses qu'on leur fait face"

 

Qu'en est-il de Charly ? c'est votre question ? ma réponse est simple : je me le demande ! depuis mon retour de promenade, je suis perplexe et m'interroge sur mon avenir et ce qu'il convient de faire, oui je reconnais que l'idée de la fugue n'a rien d'exaltant surtout à mon âge? Je le vois dans les yeux de mes compagnons et je le sens dans mes os j'ai pris un coup de vieux !

014006

 

je me suis couché ma gueule posée sur mes pattes et mes sourcils levés en alternance, mes oreilles en mode réception, j'observe et j'analyse la vie de mes maîtres ...ma maîtresse me le dit souvent "Charly, tu penses trop ! t'auras mal à la tête"

Ils ont préparé mon sac du soir, celui que je préfère : c'est le "sac tarte flambée" je reste sagement dedans pendant qu'ils mangent, à chaque fois le patron me donne une boule de viande hachée, j'ai la côte. Mais ! mes vieux se plantent c'est pas par là ! j'ai beau tirer sur ma laisse pour leur montrer le chemin, rien à faire, au bout d'une demi heure de marche mon maître m'installe dans le sac, je reste "en bandoulière"  et la nuit tombe ! il y a beaucoup de monde dehors ils attendent dieu sait quoi et moi j'ai faim ... je vais mourir, panique à bord, fuyons fuyons attention ça explose de partout, ça sent le brûlé, y a des éclairs... mon patron me retient avant que je ne me jette dans le vide et s'enfuit avec moi, du coup on a perdu ma pauvre vieille ! dieu merci on était éloigné de la zone de conflit mais j'étais inquiet pour elle : j'avais dit "groupir" bon sang de bonsoir ! je ne supporte pas quand ils sont en mode dissocié j'suis adepte du fusionnel !

Vous savez quoi ! elle s'est pointée au bout d'un moment, guillerette et volubile inconsciente du danger, une caresse à peine esquissée "mon pauvre charly t'as eu peur ?" ben un peu mon n'veu ! elle se fout de moi ou quoi ? Les voilà qui causent de me mettre sous calmant la prochaine fois, une prochaine fois ?  ils sont fous.  A peine arrivé chez nous, assis sur les genoux de mon sauveur, j'ai contemplé anéanti, sur son écran d'ordinateur une farandole de couleurs qu'elle a ramené en jouant au reporter sans frontière, franchement tout ça pour ça !!! résultat des courses : j'ai toujours faim...

013091

 

133146

je persiste à obtenir gain de cause, et j'attends toujours d'être mieux nourri, en attendant quand j'en peux plus, je grignote quelques croquettes pour tenir en attendant des jours meilleurs, quelque fois je craque j'bouffe tout et du coup je deviens boulimique, je lève ma patte pour en réclamer plus et là !? j'entends : non Charly, c'est tout ! allez comprendre...


Le lendemain, nous sommes partis en ville et au parc, il a fait très chaud, deux heures de marche j'en ai plein le dos, les trois jours à venir seront caniculaires je pourrais enfin roupiller chez moi dans la pénombre !

020021

 

013 (2)033 (6)

 

063 (2)066 (3)

 

voleur

Au détour d'un chemin, un charmant bambin est venu confiant vers moi, sa douceur et sa joie de me voir m'ont  ému et je me suis approché de lui pour lui donner quelques marques d'affections, une ou deux léchouilles, je me suis retrouvé avec son gâteau dans ma gueule....tout s'est passé si vite j'ai rien compris ! il avait pas l'air fâché, sa mère non plus elle m'a même donné un autre morceau !

Je vous le donne en mille, il y avait que ma vieille à râler et me traiter de voleur ! c'est à ce moment là, qu'elle m'a gâché cette journée qui finissait si bien, demain tu feras moins le malin on va pique niquer au Mooskopf ! ROOOOGnnnn Mille milliards de !$ù*$ de bon sang de M*$^=)àç,; et j'en passe et des meilleurs !

 

"Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ? non ! un voleur de temps en temps ça se repose.""