"Traverse tranquillement le bruit et la fureur et n'oublie pas la paix que peut t'apporter le silence"

 

Charly est patraque ou cafardeux peut-être ! ce pourrait-il qu'il devine les projets que j'ai pour lui ?  je tourne en rond et ne sais comment annoncer à mon zigouioui, son prochain départ (sans nous) en colonie de vacances !! à force de mettre mes boules quiès la nuit, me voilà avec les boules, disons plutôt des bouchons de cérumen, qu'est ce que vous dites ? oui je suis sourde comme un pot, pot de fleur, fleur des champs, champ de blé, blé dur, dur de la feuille...je radote mes pauvres enfants ! ho là là je culpabilise... je vais l'emmener dans un cadre bucolique pour mieux faire passer la pilule...

 

scarabéeen plein volaraignée du

je ne vous cache pas que j'ai une petite idée derrière la tête ! rien ne vaut le terrain pour montrer et démontrer, 3 ou 4 heures à une allure un peu soutenue 27° pour accompagner tout ça, et il se rangera à mon avis ! nous voilà partis en douceur d'abord, pour quelques photos, et petit à petit on accélère le pas...

se rafraichirbanc confortable à durbachchaleur à durbach

nous avons choisi une jolie balade, un peu dans les bois pour l'ombrage et pour manger, le long d'un ruisseau que l'on quitte et l'on retrouve à l'envie ! et quelques bancs accueillants pour faire des pauses. Malgré mes oreilles cotonneuses je profite du chant guilleret des oiseaux qui nous accompagnent et le long de la route je vois les fruitiers et les groseilliers se gorger de soleil à vue d'oeil !

 

croisée des cheminsde l'ombre

Mon plan fonctionne comme sur des roulettes, à tout bout de champ, il traîne et réclame à boire ou une pause, je trouve mon charly bien morose et taciturne, nous ne sommes qu'au début Juin et il est déjà épuisé...pauvre vieux, si gourmand !!

 

un copain

Il a à peine salué son pote, qui courait vers lui...

dans les boischasseur de sanglier

Le petit coulis frais des bois et l'odeur de l'humus lui redonne un peu de tonus, encore quelques kilomètres et nous pourrons faire "trempette"...

 pause café !002

 je ne me lasse pas du paysage, les yeux partout, avides de couleurs, de surprises !

 

durbach sous le soleilpapillon

Et voilà, la fin d'une épreuve pour le pauvre zigouioui, il est temps qu'on se cause entre quatre z-yeux

repos !épuiségrosse fatigue

tu vois mon pépère je te l'avais dit il faut que tu fasses un régime 7kg800 c'est trop ! la chaleur tu supportes plus et du coup ça se termine toujours dans le sac à dos, la honte pour un chasseur de sanglier...sois réaliste ce coup ci tu peux pas randonner au tirol avec nous il faut te faire une raison hein mon titi ?

J'ai des bouchons de cérumen et c'est charly qui est sourd allez comprendre !

marathon dog045

Je serais pas étonné de recevoir une bafouille de mon charly qui commencerait ainsi " chère maman, je te remercie de m'avoir envoyé dans cette colonie de M...e  signé charly" je connais quelqu'un qui a reçu en des temps bien lointains une missive identique, elle se reconnaitra ainsi que l'écrivain ! dernier de la couvée...

ça m'a fait plaisir de discuter un peu avec vous parce qu'entre nous soit dit, charly a pas décroché un mot et j'ai bien l'impression qu'il lui faut la nuit pour digérer tout ça ! allez à la prochaine, si vous le voulez bien !


"être bête offre cet avantage et aussi ce danger que soi-même on ne s'en aperçoit pas"